Les ORQUES pour lesquelles Noréade est impliqué

ORQUE Saint-Aubin/Sars-Poteries : opération pilote sur le bassin Artois-Picardie

 

Pionnière en Nord-Pas de Calais, l’Opération de Reconquête de la Qualité de l’Eau de Saint-Aubin/Sars-Poteries, menée par Noréade sur 8 communes de l’Avesnois, a permis depuis fin 2006 de réduire significativement l’usage des produits phytosanitaires, principale source de contamination de l’eau produite.

 

ORQUE Secteur Sud Avesnois : élargissement à 45 communes

 

Pour le Sud Avesnois, Noréade mène depuis 2010 une opération de ce type, en liaison avec le Parc Naturel Régional de l’Avesnois, sur 45 communes où sont implantés 42 captages d’eau potable et des projets de récupération d’eaux d’exhaure sur 4 carrières. La ressource en eau y est primordiale, cependant elle est très vulnérable à la fois aux pollutions diffuses ou ponctuelles qui s’infiltrent ou rejoignent le cours d’eau.

 

ORQUE Inchy/Troisvilles et Neuvilly/Solesmes : application aux captages « Grenelle » et « complémentaires Grenelle

 

Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement de 2007, l’Etat a publié une liste de captages prioritaires, impactés par les nitrates et les produits phytosanitaires. Les opérations de lutte contre ces pollutions diffuses, prévues sur le captage d’Inchy classé « Grenelle », et sur le captage de Neuvilly défini comme « complémentaires au Grenelle », ont été élargies aux captages voisins de Troisvilles et Solesmes, de sorte que ces deux ORQUE, lancées par Noréade en 2012, concernent respectivement 7 et 9 communes. Les états des lieux des territoires ont notamment précisé la vulnérabilité de la nappe de la craie moyenne ou forte sur l’ensemble des territoires. En effet, dans ces secteurs les pollutions diffuses et ponctuelles s’infiltrent sur les plateaux crayeux ou coulent vers les « riots » dont la majeure partie de l’eau, reçue par rejets ou ruissellement en périodes pluvieuses, rejoint la nappe de la craie.


 

ORQUE Scarpe aval : secteur de coopération

Sur le sud du bassin versant Scarpe Aval, où plusieurs distributeurs d’eau prélèvent chaque année environ 15 millions de m3, ce sont les acteurs du territoire qui ont souhaité la mise en place de l’ORQUE sur 48 communes en 2009. L’opération est pilotée par un collectif regroupant les 4 préleveurs d’eau présents sur le territoire : Noréade, la Métropole Européenne de Lille, le Syndicat des Eaux du Valenciennois et la Communauté d’Agglomération du Douaisis. Ce travail est réalisé en liaison étroite avec le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) Scarpe Aval et le Parc Naturel Régional Scarpe Escaut qui a repris l’animation de l’opération en 2016, après 6 années d’animation par Noréade.

 

ORQUE Nord Avesnois : Noréade engagée au côté de l’ l’Agglomération Maubeuge Val de Sambre